TANK CORPS .

 

TANK  CORPS .

présentation de divers types de tanks et dérivés de cette nouvelle arme ;

affiches pour les emprunts et propagandes ;

TANK CORPSTANK CORPS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

autres modèles ;

TANK CORPSTANK CORPS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sur une étiquette  O H M S "on his majesty's service " le cap badge et titre du  TANK CORPS  ;         collection herve lemaire TANK CORPS .badges brodés  du T C ;               collection herve lemaireTANK CORPS .sur une photo d'une stèle d'un membre du TANK CORPS , deux variants des insignes de bras ;   collection herve lemaire TANK CORPS .juillet 1915 , le LITTLE WILLIE mis au point par la  WILLIAM FOSTER COMPAGNY LINCOLN  U S A , acheté assemblé auprès de la  BULLOCK CREEPING GRIP TRACTOR COMPAGNY CHICAGO ; le 11  aout 1915  , la construction commence  , le 16 aout  modification par des roues de queue , échec , sans suite ; bien que conçu aux U S A , il est donné comme char britannique  ;TANK CORPSle second modèle avec les roues de queue ;TANK CORPS

Le MOTHER  un des prototype ;TANK CORPS .TANK CORPS .Le  MK I  mâle , deux canons de 6 pdr  57 mm 1916 ;TANK CORPS .Le  MK I  female  quatre VICKERS ou HOTCHKISS  1916 ;TANK CORPS .Le  MK I  supply  " logistique "  1917 ;TANK CORPS .1917 , un supply en action ;TANK CORPS .déplacement de deux supply avec les hommes du  TANK CORPS ;TANK CORPS .Le MK I femelle avec ses roue de queue son armature en grillage pour la protection des jets de grenades  , équipage de 8 hommes , canons  longchamp HOTCHKISS Q F , 150 exemplaires , pour la première fois en service le 15 septembre 1916 à FLERS-COURCELETTE  ;TANK CORPS .vue de dos , montrant bien les roues stabilisatrices ;TANK CORPS .les engins arrivent par voies ferres au plus prés du champs de bataille ;TANK CORPS .Le CENTURION  premier  MK I  mâle sur le terrain ;TANK CORPS .Le CLAN LESLIE  C 19  MK I  mâle à  FLERS- COURCELETTE  1916 ;TANK CORPS .30 juillet 1916 , le 1 st  TANK CORPS  avant de monter aux combats ;TANK CORPS .des  MK I dans CHIMPANZEE VALLEY , 15 septembre 1916 ;TANK CORPS .Le  MK II mâle , deux canons de 6 pdr  57 mm HOTCHKISS ;TANK CORPS .Le  MK II femelle  quatre mitrailleuses  HOTCHKISS  ou  VIKERS  ;TANK CORPS .Le  MK II  mâle supply " logistique" ;TANK CORPS .le  MK II  mâle  IRON DUKE  prés  d' ARRAS  septembre 1916 ;TANK CORPS .Le  MK III mâle deux canons de 6 pdr  57 mm ;TANK CORPS .Le  MK III  femelle  quatre mitrailles  HOTCHKISS  ou VICKERS  ;TANK CORPS .

Le  MK  IV  TADPOLE  , le  mâle deux canons de 6 pdr 57 mm et un mortier STOCKS sur la plate-forme en bout de queue  , la version  femelle  trois mitrailleuses LEWIS   et le mortier STOCKS ;

TANK CORPS .Le  MK IV  TADPOLE ;TANK CORPS .Le GUN CARRIER , deux versions , le MK I  muni d'un canon de  6 pouce , quatre hommes , il est en mode transporteur de matériel , en grue de levage , le  MK II  avec les mêmes fonctions ;TANK CORPS .le prototype ;TANK CORPS .le  GUN CARRIER  dans BUCQUOY ;TANK CORPS .le  GUN CARRIER  supply " logistique" à MIRAUMONT en aout 1918 ;TANK CORPS .le GUN  CARRIER  toujours à MIRAUMONT  1918 ;TANK CORPS .le  GUN CARRIER de dépannage , avec sa grue de levage , bataille de CAMBRAI  novembre 1917 ;TANK CORPS .1916 , un véhicule chenillé lance-flamme géant le PEDRAIL ;TANK CORPS .Le  MEDIUM  MK  C ;TANK CORPS .Le  MEDIUM  MK D ;TANK CORPS .Le  MEDIUM  B  avec un sémaphore ;TANK CORPS .L ' expérimental flottant ;TANK CORPS .

équipage d'un  MK  ;TANK CORPS .

LE WHIPPET  MK A ;TANK CORPS .1917 , équipage de trois  hommes armement quatre mitrailleuses  HOTCHKISS et  5.600 cartouches ;TANK CORPS .1917 sa présentation , les armes ne sont pas encore mise en place ;TANK CORPS .avec l'armée française  prés de DEMUIN  SOMME ;TANK CORPS .dans les combats , c'est un tank léger , donc plus pour les défenses en seconde lignes ;TANK CORPS .d'une allure plus agile il a un avantage dans bien des terrains ;TANK CORPS .dans un camp  des  MK et WHIPPET sont en attentes d'un départ ;TANK CORPS .comme les autres tank , il se mue souvent en groupe , pouvant ainsi  ravitailler les MK en panne de carburant ;TANK CORPS .

visite du roi  GEORGE V à des équipages de WHIPPET ;TANK CORPS .LES FACTICES ;

sortie de l'école du camouflage ;TANK CORPS .avec son support type chariot un factice à la possibilité d' être mis  dans divers endroit , soit pour faire croire à un nombre de tank plus important , ou de faire l'illusion d'un autre  division  en position ;Imgfact

le whippet se vit également en factice ;TANK CORPS .

rare baïonnette de chef du tank , mise sur un WEBLE  MK VI , la  PRITCHARD-GREENER  longueur  345 mm , dans la vitrine divers  cap badges du T C ;TANK CORPS .protection des tankistes , casque en cuir avec des rivets de cuivre rouge , avec son masque pare-éclat ;

TANK CORPS .TANK CORPS .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

autre casque en cuire avec une couture centrale , il garde la forme du casque d'acier des britanniques , masque  pare-éclats ;

TANK CORPS .TANK CORPS .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour sur la fabrication des tank , vue de l'intérieur d' un atelier d'assemblage ;TANK CORPS .

sorti d'usine , mis sur des wagons plateau ils vont rejoindre les champs de batailles ;TANK CORPS .1917 , GAZA  là aussi un atelier d'entretien et d'assemblage ;TANK CORPS .GAZA  le TANK CORPS en soutient aux  AUSTRALIENS ;TANK CORPS .

BERLIN 1918 , découpe d un MK pris une année auparavant comme trophée  ;TANK CORPS .après bien des jours de guerre , celui-ci  prend la direction des états-unis ;TANK CORPS .

a suivre

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.