LE SERRANOS .

 

le corps expéditionnaire portugais du général TAMBNINI  alliè aux forces britanniques débarques à  BREST  en novembre  1917 . Le général HORNE laisse la défense d'un front de  11 kilomètres  de  LAVENTIE à FESTUBERT , le quartier général était à  ST VENANT  ; 56.500 hommes mobilisés en 1917 , en  1918  2.100 morts , 5.200 blessés  , 7.000 prisonniers des chiffres non déterminés  ;

C P A du soldat PORTUGAIS . LES SERRANOS .LE PORTUGAL .le dur moment de quitter sa terre natal  pour une autre très hostile en cette année 1914 ;LE PORTUGAL .les troupes en ANGLETERRE ;LE PORTUGAL .débarquement à BREST , direction pour une instruction aux combats ;LE PORTUGAL .une ambiance joyeuse à l'arrivé dans une ville de garnison ;LE PORTUGAL .passage en revue ;LE PORTUGAL .BLESSI  l' un des centre d ' instruction ;LE PORTUGAL .avant les instruction , mais aussi régulièrement les leçons de gym ;LE PORTUGAL .l' exercice du corps à corps pour neutraliser la  baïonnette ;LE PORTUGAL .celui du lancer de grenades ;LE PORTUGAL .il n' y as pas d'instruction  sans la bonne manière de mettre son masque à gaz ;LE PORTUGAL .le teste dans un endroit clos , ici dans une tranchée couverte ;LE PORTUGAL .sur d'autre camp , dans un baraque ;LE PORTUGAL .l'attente devant un lieu de distribution de masques à gaz ;LE  SERRANOS .l'utilisation du canon ;LE PORTUGAL .l'utilisation de la LEWIS  ;LE PORTUGAL .en position de combat couché au sol pour un meilleur tir ;LE PORTUGAL .plus pour le tir statique celui avec une VICKERS  ;LE PORTUGAL .instruction par un homme du SIGNAL CORPS britannique à la pratique du message par pigeon ;LE  SERRANOS .le campement de CANTRAINE ;LE PORTUGAL .une autre vue ;LE PORTUGAL .une vie de  routine ;LE PORTUGAL .mais les combats ne sont plus loin ;LE PORTUGAL .malgré le décor champêtre , la guerre est bien là ;LE PORTUGAL .dans certain camp pour occuper les hommes , c'est du jardinage , pour mettre une touche de couleur ;LE PORTUGAL .un convoi d'artillerie  portugais en route vers l 'action ;LE PORTUGAL .le moment ou les soldats portugais arrivent escorté par des soldats belges ;LE PORTUGAL .la bataille de la LYS .LE  SERRANOS .les hommes des FLANDRES  ;

LE PORTUGAL .LE PORTUGAL .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les retour douloureux d'un combat ;LE PORTUGAL .ESTREE-BLANCHE  cantonnement des muletiers , ici pour une livraison de munition vers le front ;LE PORTUGAL .ESTREE-BLANCHE , section de musicien portugais ;LE PORTUGAL .le mortier de tranchée STOCK  MK II ;LE PORTUGAL .l'entretient de l'arme , une question de survie ;LE PORTUGAL .autre arme de tranchée le  TOFFE APPLE  ;LE PORTUGAL .les indispensables  fusées , soit pour éclairer le champ de bataille pour surveiller l'adversaire la nuit , ou pour communiquer par couleurs divers  pour un danger , une attaque ;LE PORTUGAL .belle présentation d'une de ces fusée ;LE PORTUGAL .distribution  des repas dans les tranchées ;LE PORTUGAL .une activité du soldat dans les moments de calme , l' écriture à la famille ;LE PORTUGAL .la vie de tranchée devant l'objectif d'un photographe ;LE  SERRANOS .le repos dans la tranchée , avant de se remettre au nettoyage de la boue ;LE PORTUGAL .une vie entre  peu de changement ,  l'entretient des lieux et la position de tir pour d'éventuelle attaque ;LE PORTUGAL .des moments attendus par certains , pour d'autres la crainte , la relève ;LE PORTUGAL .C P A  , les portugais montant en première ligne ;LE PORTUGAL .les poses cigarette , des instant qui font penser à d'autres choses ;LE PORTUGAL .le lieu de vie le plus souvent utilisé , les abris en tôles  ;LE PORTUGAL .hélas  pour les hommes encore à en seconde ligne , le passage des victimes de la dernière attaque ;LE PORTUGAL .dans la gare de BETHUNE  l'attente d'une prise en main pour ces blessées ;LE PORTUGAL .enfin le train sanitaire à HINGES , pour la direction de la côte d'opale ;LE PORTUGAL .les précieuses infirmières d'une ambulance en tenue de sortie ;LE  SERRANOS .nos précieuses infirmières ;LE  SERRANOS .pour les convalescents leur ange gardien est en blousse blanche ;

LE  SERRANOS .dans AMBLETEUSE  les anges sont en tenue de sortie pour un changement d'air et d'idées ;LE  SERRANOS .la joie  raisonne dans les rues de la ville , pour la victoire ;LE  SERRANOS .défilé du 11 NOVEMBRE 1919 ;LE  SERRANOS .ne pas oublier les combats en  ANGOLA en 1915 ;LE  SERRANOS .aussi les prisonniers dans les mains des allemands , le NORD de la FRANCE ;LE PORTUGAL .LE HAVRE 1921 , le soldat inconnu portugais ;LE  SERRANOS .comme dans les autres pays , la levée d'un soldat inconnu  , en route pour sa terre natale ;LE  SERRANOS .

a suivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A SUIVRE

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.