LEURS LIEUX DE REPOS.

  

 Partout ou la guerre est passée, là ou des hospitaux de campagne ont été installés, des cimetières rappellent le sacrifice de milliers d'hommes.

 Pourtant, dans notre pays , sur notre sol,là ou leur sang a coulé à flots, que remarque-t-on ?

Les" cimetières et carrés militaires français".

 pourtant ils sont là, il y a les grandes nécropoles,LORETTE ou DOUAUMONT , mais dans ce village ou cette ville,si on trouve un de ces lieux  de repos pour nos morts français, c'est la tristesse,rien pour dire que ces hommes sont morts avec bravoure: des croix de ciment recouvertes parfois d'une peinture blanche bon marché. Les plaques sur lesquelles est gravée leur identité, disparues pour le bonheur des ferrailleurs, ne sont jamais replacées. I l n'y a pas d'argent pour les défenseurs de la FRANCE ,pas d'argent pour un entretien régulier des tombes. Pourquoi, dans une ville du bassin minier de  LENS ,c'est un retraité qui, sur sa pension de mineur, met une couche de couleur, plante des rosiers,arrache les mauvaises herbes ? Oui, le 11 novembre,pour le vin d'honneur.....

Quel contraste avec nos voisins britanniques et belges ! La mémoire des leurs est preuve de respect,de fierté pour leurs pays,même les  allemands veillent sur la propreté des tombes de ceux qui ont versé leur sang sur notre terre. Les américains sont à la hauteur de leur nation, leur sens du respect est grandiose.

 Pour nous,pauvres égoistes de FRANCAIS,seul compte le bien-être actuel. Nous ne savons nous respecter mutuellement, il suffit de nous voir sur nos routes,dans nos villes,nous sommes redevenus des primitifs avides de notre faire-valoir, des écraseurs de mémoire,des vandales de notre histoire,des êtres incapables d'avoir une marque de savoir-vivre. Nous sommes de nouveau des bêtes dans les deux sens.

 Merçi toutefois à certains qui ont le courage d'éduquer des jeunes à nos valeurs, car si on compte sur les plus hauts de notre pays,c'est peine perdue,sauf pour le foot. La FRANCE est morte avec sa monnaie,ces  morts sont morts dans une EUROPE égoïste.       HERVE LEMAIRE

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.