LES VESTIGES

   LES VESTIGES.      Comment découvrir des vestiges de cette période cruelle? Sur toute la ligne de ce  qui fut la ligne de front,il y a des centaines de collectionneurs,des passionnés,mais aussi de marchands de souvenirs,le détecteur est l'outil idéal. Bien des collections sont de vrais petits musées consacrés à la mémoire du poilu,et on ne peut que respecter ces gens qui, grâce à leur prospection sont les gérants d'un patrimoine,mais il y a aussi les marchands de souvenirs "détection-pognon".Rien de plus simple, allez voir sur ebay,delcampe,et autres bourses aux armes,brocantes,là pour beaucoup c'est plus pour se faire de l'argent qu'autre chose. Ces lieux sont aussi trés utiles pour le vrai passionné qui,lui sauve de l'oubli tel ou tel objet,vêtement,ou écrit. Les vestiges disparus  sont nombreux.Je pense à ces canons qui jadis ornaient les monuments aux morts,ou les entrées des cimetières et qu'on retrouve sur d'anciennes cartes postales,maintenant disparus mis à la ferraille ou pire,comme il y a peu de temps dans un village du pas de calais,deux "77",pour des raisons d'esthétique,se sont vus amputés de leurs roues et bêches,il ne reste que les fûts sur un macadam,le prochain maire les fera peut-être disparaître pour une autre raison-qui sait ou va la stupidité?-Des blockhaus d'intérêt non négligeable sont détruits  pour plus de récoltes,de même que les tranchées dans des prairies.On passe de l'élevage à la culture et on met le terrain à plat à grands coups de bulldozer.Dans les cimetières,de magnifiques sépultures ornées de pièces de fonderie représentant casques de dragons,sabres, fusils, baïonnettes et autres attributs disparus.....font place à un colombarium,et ou sont ces ornements funéraires??Pourquoi déplacer un monument aux morts pour le mettre dans un coin du cimetière ou de la grand-place?Suis-je bête,il faut bien de la place pour les voitures!Mais à ce petit jeu des communes ont vu leurs poilus,ou leurs coqs,disparaître.Des plaques en bronze disparaissent des cimetières pour la ferraille,des stèles allemandes sont dans des collections privées,stèles volées dans des propriétés privées,ou les propriétaires les ont laissées là depuis la fin de la guerre par respect,même si les corps ont été déterrés dans les années soixante par les allemands afin de les mettre dans un de leurs cimetières.Des souterrains sont devenus des caves à endives ou autres,et les inscriptions figurent dans des décharges car elles n'ont pas résisté à la découpe,et l'artisanat de tranchées est un gros commerce depuis la parution d'ouvrages sur ce sujet.j'en connais qui,de nos jours refont ces objets à l'identique ou imaginaire,dans de la douille achetée en brocante "ben oui,il faut que le cuivre soit propre,pas trouvé en terre ( la corrosion)".Un atelier de faussaire est super-équipé,je vous le garantis,les meilleurs modélistes n'ont pas tant de nimi-outils.il faut dire que tant qu'il y aura des gogos,pourquoi s'en priver,du briquet au casque à pointe,le marché est juteux, mais ou est la mémoire dans ces copies?Il n'y en a plus......Merçi              herve lemaire :

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.