LE PASSAGE DES ALLEMANDS

Durant la période de guerre,les cimetières allemands avaient cette richesse dans l'art  funéraire:des monuments admirablement travaillés par des créateurs de la pierre,des oeuvres  plus détaillées les unes que les autres.Mais aussi, en début de guerre,on a vu des pyramides de corps d'obus à schrapnels se lever un peu partout,de simples monuments d'acier érigés par des canonniers allemands à la mémoires des soldats français tombés lors d'une attaque,hommage à leurs victimes un peu ironique,mais respectueux.Puis viennent,avec la durée du conflit,des cimetiéres tres organisés avec, comme à douchy -lès-ayette dans le pas de calais,les traces d'un ancien cimetière,un lieu de mémoire des défunts avec ,en son centre , douze bornes  sur une base de béton reliées entre  elles par des chaînes. Un chêne,arbre par excellence,qui servait d'axe pour ce cadran solaire géant. De nos jours bien peu de ces lieux sont encore visibles . Détruits aprés guerre,les matériaux recyclés pour la reconstruction laissent parfois voir un morceau de croix de Malte ,des stèles funéraires ont servi de seuils de portes ou de dalles de cours de ferme. J'en montre une,récupérée par un "collectionneur-pilleur agréé ". Merci.                   herve lemaire: 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.