FACILE DE TROUVER DES BOUCS EMISSAIRES

 Aux dires de la presse (journaux),les chantiers archéologiques sont régulièrement visités par des prospecteurs,d'abominables hommes aux détecteurs de métaux,qui hantent les sites à la recherche d'objets non encore mis  à jour par les professionnels de l'archéologie.on cite le chantier du canal SEINE-NORD,les alentours d'ARRAS,et d'autres chantiers en CHAMPAGNE ARDENNE.Oh,les vilains prospecteurs! Certes,il y en a quelques-uns,mais,grâce à de bonnes sources sur ces chantiers,des amis de ces archéologues passent après leur départ,ou mieux,en leur présence,histoire d'aider.Mais les objets découverts finissent parfois,en échange d'une bouteille de pastis ou de whisky, sur des sites de ventes connus,et l'argent circule,il faut bien arrondir les fins de mois (surtout quand on connaît le salaire d'un agent de fouilles).C'est du vol organisé.I l faut bien justifier les traces de détection,alors on monte des histoires d'indiana jones,on accuse les "pilleurs du dimanche",on pointe du doigt,on menace de peines lourdes.Pourtant,d'YPRES à CHARLEVILLE, ce sont toujours les mêmes qui portent plainte. Le canal SEINE-NORD,lui ,c'est le chantier de la bonne paye,un vrai bonheur pour la revente et l'augmentation des collections privées. Prospecteurs,attention,une fois de plus,vous allez être les boucs émissaires des officiels! Pas de suicides en archéologie,quand on a le bonheur de faire un boulot très bien payé,super tranquille,avec des horaires loin d'être dans les normes: ((faut pas se fatiguer,y a du boulot à la maison ))

 

  herve lemaire :

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.