UNE TERRE/UN MORT .

Quand l'imaginaire remplace le réel :

ou comment faire une belle histoire en déformant les faits ; des découvertes , parfois laissent à leur inventeur des flashs déforment  sur les faits ; on crée des anecdotes sur des assauts , par un chiffre inimaginable  sur des départs d'attaques ,( batailles d'arras wellington ) ,ou on fait parler des objets très loin de leurs usages réels , mais surtout ,on joue avec un grand sérieux et un aplomb digne des plus grands affabulateurs ;des geysers de création surgissent . A la découverte  de sépultures ,par un mouvement naturel de décomposition , on voit un geste fort d'amitié , on brode une histoire qui dans le monde des  incrédules ne trompe pas  , mais dans celui des crédules fait un tabac , là on crée une légende :exemple ces hommes sur les photos donnent l'impression d'avoir les bras entrelacés , mais non ,ils ne forment pas une chaîne de frères d'armes ,car  l'image d'époque , elle , montre que cette pratique n'existe pas ; si ces soldats étaient dans des toiles de tente pour linceul , la séparation  entre les corps serait plus nette par le remplissage de la fosse , mais il est vrai que l'imaginaire est plus facile que l'ordinaire . Pauvres soldats morts ,mis en terre ,votre décomposition et le mouvement du sol ont fait de vous sans le vouloir des frères liés dans la mort . Notre archéologue pilleur  trouve le nom " LES GRIMSBY  CHUMS  "             herve lemaire:

BRUNO FREMONT  MEDECIN LEGISTE.

Certains archéologues avancent l'idée que les os retrouves peuvent être assimilés à du matériel archéologique , mais il ne s'agit  pas encore de néandertalien ,c'est de l'humain , du récent , de familles pour lesquelles cela reste une plaie ouverte :

 

des trous d'obus que la pluie à transformés en pièges ;LES PREMIERES SEPULTURES .ils sont partis dans des combats , mais vite  la mort les as fauché dans des tranchées ;LES PREMIERES SEPULTURES .dans un trou d'obus ;LES PREMIERES SEPULTURES .prés d'une route , où un chemin creux  ne fut pas une protection ;LES PREMIERES SEPULTURES .en sol belge ou français , le gâchis ;

LES PREMIERES SEPULTURES .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avec son canon , le temps lui as déjà donné un autre visage , celui que beaucoup vont avoir ;LES PREMIERES SEPULTURES .une tranchée , plutôt le chemin de la mort ;LES PREMIERES SEPULTURES .avant d'avoir une sépulture ,des corps arrivent comme de vulgaires marchandises , pour être mis en terre souvent dans l'indifférence et la précipitation  de l'avance allemande ;LES PREMIERES SEPULTURES .entre le grand blessée  et le mort , un instant avec un prêtre sous les regards des brancardiers  habitués à la souffrance ;LES PREMIERES SEPULTURES .  les corps sont de plus en plus nombreux ;  LES PREMIERES SEPULTURES .secteur canadien , prés d'un poste sanitaire , des corps sont en attentes d'une tombe ;LES PREMIERES SEPULTURES .Les premières sépultures , des mottes de terre qui deviendront des tombes :

exhumation d'un corps de soldat en vue d'identification  1914 ;LES PREMIERES SEPULTURES .une tâche  qui est devenue banale  pour cet homme , la rencontre d'un mort pour une identification  ou d'une sépulture conforme ;LES PREMIERES SEPULTURES .sur sur terre devenue bourbier ,ces soldats français  regardent  les croix en se disant  " qui le prochain " ;LES PREMIERES SEPULTURES .CHAMPAGNE  1915  , P O W  allemands creusent  les tombes pour les soldats  français : tombes très profondes ;LES PREMIERES SEPULTURES .CHAMPAGNE 1915 . encore des prisonniers allemands , a la tâche de creuser des tombes , là les corps sont dans des toiles , cote à cote , non dans des fosses individuelles ; LES PREMIERES SEPULTURES .1915 . CHAMPAGNE , le 4 février de cette année , des tombes de soldats ALLEMANDS dans un crater  , ils seront déplacés dans les années qui suivent ;LES PREMIERES SEPULTURES .autre fosse  française , là encore les dépouilles sont dans un linceul ;LES PREMIERES SEPULTURES .aout 1916 , un chapelain officie la mise en terre d'un australien , dans un bois ;LES PREMIERES SEPULTURES .MONCHY LE PREUX . les corps sont encore sur les brancards , avant le mise en terre ;LES PREMIERES SEPULTURES .cimetière  provisoire au environ de  VERDUN 1916 ;LES PREMIERES SEPULTURES .  fosse commune de soldats allemands , là aussi  les corps sont mis en terre sans "séparation ' ; un point a ne pas négliger ;LES PREMIERES SEPULTURES .cette photo montre des soldats britanniques , avec pelles et pioches préparer  une  pas  tombe commune de plusieurs soldats; ils ne sont ni dans un cercueil , ni dans une bâche , là sur la terre , les bras tombant, non pas les bras les uns sous les autres, comme une chaine de camarades , si bien  inventé par un archéologue bidon d' ARRAS  et un  anthropologue de l' INRAP   déjà au RICARD a 9 heures du matin : gros coup de pub dans la presse et  une légende voit le jour ;LES PREMIERES SEPULTURES . le mensonge sur la mort des morts du point du jour , invention d'un archéologue pilleur et d'un anthropologue de l' INRAP :LES PREMIERES SEPULTURES .vue de la fosse dite des soldats les bras les uns dans les autres , bras dessus  bras dessous, la chaine des copains :vision imaginaire d'un archéologue : une grosse intox  pour que notre archéologue se fasse mousser ;LES PREMIERES SEPULTURES .dans la suite d'autres tombes britanniques , de nouvelles  et pas un signe de la chaine de copains ;LES PREMIERES SEPULTURESfosse commune juillet 1918  AISNE ;LES PREMIERES SEPULTURES .ouverture d'une fosse , les corps vont rejoindre un carré militaire ou nécropole ;LES PREMIERES SEPULTURES .un geste de respect sur la tombe provisoire  d'un canadien , prés  d'une  tranchée ;LES PREMIERES SEPULTURES .une simple croix  ;LES PREMIERES SEPULTURES . sous des vestiges , le corps d 'un soldat canadien , l 'un d'eux cherche un ami dispar;LES PREMIERES SEPULTURES .déjà des cimetières provisoires , celui-ci est identique  au mensonge de notre archéologue d' ARRAS  ;LES PREMIERES SEPULTURES .tombe individuel d'un aviateur ;LES PREMIERES SEPULTURES .visite d'un officier sur les tombes des soldats de son régiment ;LES PREMIERES SEPULTURES .la terre , le repos éternel pour ces combattants ;LES PREMIERES SEPULTURES .sur cette  C P A  la confirmation  que les allemands  ont incinérés les corps des leurs pour fausser les chiffres des pertes ;LES PREMIERES SEPULTURES .la détection est un fléau sur les champs de batailles , un prospecteur se fait pilleur de corps pour une bague , une montre, des monnaies, insignes tous les objets , laissant dans le sol que des os , alors que cette victime de la guerre aurait put avoir une sépulture , la détection est un loisir pour les gens sans respect de la mémoire ;

convoi funéraire du capitain  HUGH CALDWELL  canadian railway  1917 ;LES PREMIERES SEPULTURES .1915 . dans les montagnes , les soldats  AUSTRO-HONGROIS  rendent hommage à leurs amis morts sur le front ;LES PREMIERES SEPULTURES .après la bataille de BULLECOURT ;le premières sépultures

 

 

a suivre

 

 

 

  • 19 votes. Moyenne 4.5 sur 5.