UNE TERRE/UN MORT .

Quand l'imaginaire remplace le réel :

ou comment faire une belle histoire en déformant les faits ; des découvertes , parfois laissent à leur inventeur des flashs déforments  sur les faits ; on crée des anecdotes sur des assauts , par un chiffre inimginable  sur des départs d'attaques ,( batailles d'arras wellington ) ,ou on fait parler des objets très loin de leurs usages réels , mais surtout ,on joue avec un grand sériux et un aplomb digne des plus grands affabulateurs ;des geysers de création surgissent . A la découverte  de sépultures ,par un mouvement naturel de décomposition , on voit un geste fort d'amitié , on brode une histoire qui dans le monde des  incrédules ne trompe pas  , mais dans celui des crédules fait un tabac , là on crée une légende :exemple ces hommes sur les photos donent l'impression d'avoir les bras entrelacés , mais non ,ils ne forment pas une chaîne de fréres d'armes ,car  l'image d'époque , elle , montre que cette pratique n'existe pas ; si ces soldats étaient dans des toiles de tente pour linceul , la séparation  entre les corps serait plus nette par le remplissage de la fosse , mais il est vrai que l'imaginaire est plus facile que l'ordinaire . Pauvres soldats morts ,mis en terre ,votre décomposition et le mouvement du sol ont fait de vous sans le vouloir des fréres liés dans la mort . Notre archéologue pilleur  trouve le nom " LES GRIMSBY  CHUMS  "             herve lemaire:

 

Les premières sépultures , des mottes de terre qui deviendront des tombes :

exhumation d'un corps de soldat en vue d'identification  1914 .

LES PREMIERES SEPULTURES .

sur sur terre devenue bourbier ,ces soldats français  regardent  les croix en se disant  " qui le prochain " :

LES PREMIERES SEPULTURES .

CHAMPAGNE  1915  , P O W  allemands creusent  les tombes pour les soldats  français : tombes tres profondes :

CHAMPAGNE 1915 . encore des prisonniers allemands ,a la tâche de creuser des tombes, là les corps sont dans des toiles ,cote à cote , non dans des fosses individuelles :

LES PREMIERES SEPULTURES .

autre fosse  française , là encore les dépouilles sont dans un linceul :

NOS PAUVRES TOMBES .

 

MONCHY LE PREUX . les corps sont encore sur les brancards , avant le mise en terre :LES PREMIERES SEPULTURES .

cimetiere  provisoire au environ de  VERDUN 1916 .

LES PREMIERES SEPULTURES .

fosse commune de soldats allemands ,là aussi  les corps sont mis en terre sans "séparation ' : un point a ne pas négliger :

cette photo montre des soldats britanniques ,avec pelles et pioches préparer  une  pas  tombe commune de plusieurs soldats; ils ne sont ni dans un cercueil , ni dans une bâche, là sur la terre ,les bras tombant, non pas les bras les uns sous les autres, comme une chaine de camarades,,,,,si bien  inventé par un archéologue bidon d'ARRAS  et un  anthropologue de l'INRAP   déjà au ricard a 9 heures du matin : gros coup de pub dans la press et  une légende voit le jour :

LES PREMIERES SEPULTURES .

le mensonge sur la mort des morts du point du jour , invention d'un archéologue pilleur et d'un anthropologue de l'INRAP :

LES PREMIERES SEPULTURES .

vue de la fosse dite des soldats les bras les uns dans les autres , bras dessus  bras dessous, la chaine des copains :vision immaginaire d'un archéologue :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

a suivre

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.