LA MORT SUR VERDUN .

 

décrire VERDUN ,,,  beaucoup de personnes l'ont fait , alors pourquoi copier les autres ,,, non je laisse la place aux photos , avec des phrases d' ARAGON  , et de jeunes élèves le respect des hommes passe par le silence ,  herve lemaire  ;

l'image qui représente  bien se que fut  VERDUN  , un enfer ;VERDUN .le massacre  est des deux côté , dans la mort tous sont unis ;VERDUN .tu n'en reviendras pas toi qui courais les filles ;VERDUN .jeune homme dont j'ai vu battre le coeur à nu ;VERDUN .quand j'ai déchiré ta chemise et toi non plus ;VERDUN .tu n'en reviendras pas vieux joueur de manille ;VERDUN .qu'un obus a coupé par le travers en deux ;VERDUN .pour une fois qu'il avait un jeu du tonnerre ;VERDUN .et toi le tatoué l'ancien légionnaire ;VERDUN .tu survivras longtemps sans visage sans yeux ;VERDUN .on part DIEU sait pour où ça tient du mauvais rêve ;VERDUN .on glissera le long de la ligne de feu ;VERDUN .quelque part ça commence à n'être plus du jeu ;VERDUN .les bonshommes là-bas attendent la relève ;VERDUN .roule au loin roule train des dernières lueurs ;VERDUN .les soldats assoupis que ta danse secouent ;VERDUN .laissent pencher leur front et fléchissent le cou ;VERDUN .cela sent le tabac l'haleine la sueur ;VERDUN .comment vous regarder sans voir vos destinées ;VERDUN .fiancés de la terre et promis des douleurs ;VERDUN .la veilleuse vous fait de la couleur des pleurs ;VERDUN .vous bougez vaguement vos jambes condamnées ;VERDUN .déjà la pierre pense où votre nom s'inscrit ;VERDUN .déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places ;VERDUN .déjà le souvenir de vos amours s'efface ;VERDUN .déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri  ;VERDUN .dans les tranchées , des soldats affamés , sont tués et blessés , parfois dans les barbelés ;VERDUN . a la guerre , c'est l'enfer ,les soldats et les fantassins , meurent de faim ;VERDUN .ils ont combattu les ennemis , ils ont connu les mutineries , enfin le jour de l'armistice , c'est fini leur supplice ;VERDUN .les gueules cassées , sont complètement défigurées , leurs familles sont désespérées ;VERDUN .les soldats font la guerre , les soldats vivent l'enfer  ;VERDUN .ce sont peut-être de jeunes pères  qui combattent avec leurs frères ;VERDUN .il avait un beau visage , il avait un très jeune âge ;VERDUN .il voulait être cordonnier ou menuisier ;VERDUN .il ne voulait surtout pas tuer ;VERDUN .a son retour , sa femme ne reconnaît plus son âme ;VERDUN .il est devenu une gueule cassée , il a pleuré quand il s'est senti rejeté ;VERDUN .quand arrive la guerre , la vie devient un enfer ;VERDUN .

en philatélie ;VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUNVERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .VERDUN .

 

 

 

 

 

a suivre

 

 

  • 23 votes. Moyenne 3 sur 5.