SOUCHEZ 62 .

 

SOUCHEZ .

un nom d'un village durant a grande guerre , que l ' ont retrouve dans bien des livres  " le feu " ou " un hiver à SOUCHEZ " , et bien d'autres un de ces lieux qui est le lien entre  la colline de LORETTE  d'un côté puis la crête de VIMY , par la vallée des ZOUAVES , dont les flancs  montres les traces des tranchées , mais aussi des accès souterrains , là aussi un terrain pour le pillage des corps de soldats , par le triste sir  jean-paul KP , ainsi que deux autres collectionneurs pour qui les ossement des hommes ne comptent pas , mais les effets personnels  ; des lâches :

le paysage de  SOUCHEZ et des environs est devenu lunaire , comme rasé par une tornade , l'entrée du lieu comme beaucoup  d'autres villages possède son poste de surveillance , indispensable pour la sécurité et le passage des troupes ou individus déserteurs  ;SOUCHEZ 62 .

C P A , 1915 , la légende des mitrailleurs allemands enchainés à leur machine à LA SUCRERIE de  SOUCHEZ ;SOUCHEZ 62 .C P A , montrant une partie de la ligne du petit train de la ligne LENS / FREVENT ; SOUCHEZ 62 .

le général  ERNEST BARBOT , à la tête de la 77 ème division d'infanterie , à quitté son cantonnement  du château de LA HAIE à  VILLERS AU BOIS , pour rejoindre  SOUCHEZ , il traverse le bois de CARENCY  , une fois sur le territoire de SOUCHEZ , afin d ' éviter la route principale , il suit le chemin de terre à mi-hauteur pour là aussi éviter les tirs allemands , mais une fois arrivé au niveau de l'actuel stade , il est touché  à la poitrine , pour certains d'une balle , plus possiblement  d'un éclat d'obus , car le rapport dit : mort de ses blessures : sans donner plus d'informations sur la ou les  blessures ; bref porté par ses hommes , il reçoit les premiers soins au château de LA HAIE ; puis il est conduit aux ambulances du château de VILLERS  CHATEL , il y succombe le 10 MAI 1915 :

au château de la haie à VILLERS AU BOIS , le général avec son état major  ;LE GENERAL BARBOT .carte I G N  du chemin ( gr 127 ) venant de VILLERS AU BOIS , CARENCY , pris part le général et ses hommes , l'étoile rouge indique le lieu où il y fut touché , a titre indicatif sur tout le chemin pris par les troupes peu de choses trouvés en fouille , deux épaves de LEBEL  , munitions du même type , boutons de capotes avec l'emblème des chasseurs et un attribut de casque  de chasseur alpin ;LE GENERAL BARBOT .inscriptions sur le mur du château de VILLERS  CHATEL , poste ambulance où  le général y fut soigné , et hélas  il rendis l 'âme ;LE GENERAL BARBOT .C P A  de la tombe du général BARBOT sur le plateau de LORETTE ;LE GENERAL BARBOT .ici en 1995 ;LE GENERAL BARBOT .le général BARBOT  ;LE GENERAL BARBOT .

le célèbre monument de la division  BARBOT , non loin du lieu où il fut grièvement blessé ;LE GENERAL BARBOT .sous divers angles il reste majestueux ;LE GENERAL BARBOT .à la hauteur des personnages qui sont sur le monument ;LE GENERAL BARBOT .

sur un des côté , attribution au général  PLESSIER  ;LE GENERAL BARBOT .le bas relief ;LE GENERAL BARBOT .sur l'autre côté , commémorant  le général STIRN ;LE GENERAL BARBOT .le bas relief ;LE GENERAL BARBOT .tout un symbole , la force de vaincre ;

BARBOTLE GENERAL BARBOT .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A SUIVRE

 

 

 

  • 3 votes. Moyenne 2 sur 5.