NEUVILLE ST VAAST .

 

NEUVILLE ST VAAST .

LE RIETZ .

LE LABYRINTHE / LE RIETZ nom réel du lieu .

Le souterrain  dit du labyrinthe , poste de commandement du maréchal  PETAIN ; pas de photos actuelles , car les lieux furent dégradés , par un personnage qui voulu en faire un abri anti-atomique , sans rire, des gens furent misent a contribution pour le financement , bref  de l'argent pour rien , notre personnage , avec des matériaux des  H B N P C   "houillers"  en fit avec des rails de  7 mètres , des fers de soutènements , une réplique pour ainsi dire d'une galerie de mine: donc plus rien de l'original site , avec des histoires idiotes comme la venue du KAISER  pour y manger des huitres,,,,,,, j'en passe :

PHOTOS DU RIETZ  LE 28 FEVRIER 1916  .

la marnière une chambrée :un bataillon par chambrée :NEUVILLE  ST VAAST .LE  RIETZ  une autre chambrée encore le 28 FEVRIER 1916 .NEUVILLE  ST VAAST .LE RIETZ  . une chambrée  le 28 FEVRIER 1916 .NEUVILLE  ST VAAST .série de  C P A  dite  LE LABYRINTHE .

la descente qui se trouve à l'angle du RIETZ  .NEUVILLES  ST  VAAST .la salle de repos ;NEUVILLES  ST  VAAST .La cuisine ;NEUVILLES  ST  VAAST .vue d'un ensemble ;NEUVILLES  ST  VAAST .pièce  avec deux directions ,vers ECURIE et  le centre du village , l'accès sur ECURIE fut découvert par hasard en 1986 par de forte pluie , une portion de tunnel  vers  NEUVILLE était propre sur une vingtaine de mètres ,puis un éboulement ,et vers ECURIE  la même chose ;NEUVILLES  ST  VAAST .idem  mais dans l'autre sens ;NEUVILLES  ST  VAAST .

le champs de bataille le LABYRINTHE   qui est de NEUVILLE ST VAAST . ROCLINCOURT . ECURIE , site très connu pour son important réseau de galeries et tranchées , le chemin des meuniers parcourt le LABYRINTHE  ,d'années en années ce chemin laisse découvrir bon nombre de vestiges ,ainsi que des ouvertures de galeries  très vite visitées  aussi vite bouchées  ;

LES OUVRAGES BLANCS .

entrée pour les  OUVRAGES BLANCS ,  JUILLET 1916 ? par le CHEMIN CREUX , route de LA TARGETTE  au MT  ST ELOI .NEUVILLES  ST  VAAST .accès a un boyau:  JUILLET 1916 .NEUVILLES  ST  VAAST .soldats français avec une  HOTCHKISS  Mel 1914 , aux ouvrages blancs , position des légionnaires  ;NEUVILLES  ST  VAAST .LA TARGETTE .

route d ' ARRAS , barricade en 1915 ;

route d ' ARRAS  , SOUCHEZ . FEVRIER  1916 ;NEUVILLES  ST  VAAST .NEUVILLE  ST VAAST . ROUTE D'ARRAS  , 1915 .

NEUVILLE  ST VAAST .

LA MAISON BLANCHE .

cet endroit fût longtemps interdit à la visite par le propriétaire du lieu , en 1975/1976  avec l'historienne britannique  ROSE . E . B . COOMBS  une  approche de visite pour faire son livre " batailles exploits faits d'armes " fût vaine , il fallut  bien des années pour pouvoir y pénétrer , la belle découverte , qui hélas comme tout lieux ouvert vas devenir la proie de pilleur pour les sculptures et objets à même le sol , je cite dominique  f .... du secteur de la LYS et comme d'habitude notre archéologue pilleur d'ARRAS  le jeteur de corps identifiables dans une fosse commune , l' alain  j .....

Marnière de la maison blanche le 20  MARS 1916 , le dépôt de munition :NEUVILLE  ST VAAST .des inscriptions de soldats français  : NEUVILLE  ST VAAST .un soldat qui est de la somme explique par se dessin que sa maison est fermé :NEUVILLE  ST VAAST .LA MAISON BLANCHE  : cette marnière  pris le nom d' ABRI DES CANADIENS  par la suite : photos sur le site :  www.thanksbritishempire.com 

LE CARREFOUR DE LA TARGETTE .

monument communal de la cité des mutilés ;

C P A  du monument  la main brandissant un flambeau ;NEUVILLES  ST  VAAST .C P A  du même lieu , mais l'arche d'entrée à disparue ainsi que l'enclos ;NEUVILLES  ST  VAAST .le site revue  avec plus d'élégance  dans la présentation du symbole ;NEUVILLE  ST VAAST .une finition  parfaite , y compris la plaque d'identité ;NEUVILLE  ST VAAST .

MONUMENT AU SACRIFICE DES POLONAIS  AUX OUVRAGES BLANCS .

la plupart des volontaires polonais venaient des mines du  NORD et du  PAS DE CALAIS  , d'autres de divers métiers déjà bien implantés en FRANCE , mais non considérés comme des immigrés. Le comité de volontaires polonais fut créé à PARIS  . Le hasard fit que tout  commença  au 10 rue de LORETTE à PARIS , par l'engagement dans la légion étrangère . Une instruction rapide à  BAYONNE  en août 1914 , puis ce fut le front au printemps 1915 ; l' ARTOIS  , la PICARDIE , LA MARNE , de 1915 à 1918  , toujours avec leur étendard de la POLOGNE  ressuscitée , drapeau rouge avec aigle blanc . Pour  beaucoup de ces 2 000  volontaires , la vie se terminera aux  OUVRAGES BLANCS du lieu dit  LA TARGETTE à NEUVILLE ST VAAST et le 9 mai et le 16 juin à SOUCHEZ  . Etrange destin de la rue de LORETTE  à la colline de LORETTE ! certains furent pilotes sur SPAD V II et BREGUET XIV aux couleurs de la POLOGNE dans le ciel de VERDUN  en 1917 , 88 pilotes en tout dont quelques as , formés à l'école de pilotage de PAU . Parmi ces polonais célèbres , ANTONI  BALBINSKI , devenu mineur à CALONNE - RICOUART ; LOUIS  FAURY  le ch'ti  avec WLADYSLAW SZUJSKI  , mort en décembre  1914 ; l ' armée bleue du général  HALLER ; l'archéologue  légionnaire pilote  MARIAU HIMNER , mort en 1915 dans un entraînement  :     herve lemaire  :

 C P A . du monument  , une remarque la culture du houblon dans le village ;NEUVILLES  ST  VAAST .  C P A  : avec une mise en valeur du lieu , la culture as changé , les polonais de la région viennent de plus en plus en présence d'officiels , la reconnaissance du sacrifice est faite ;NEUVILLES  ST  VAAST .les années passent , le monument  se transforme ;NEUVILLES  ST  VAAST . vue de face  , juste avant que l'aigle de bronze ne soit volé ;NEUVILLES  ST  VAAST .

casque ADRIAN et son attribut de l'armée des volontaires polonais ainsi que celui du couvre-chef ;

NEUVILLES  ST  VAAST .NEUVILLES  ST  VAAST .NEUVILLES  ST  VAAST .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

belle photo de deux soldats avec le traditionnel manteau de fourrure ;NEUVILLE ST VAAST  62 .la photo studio , l'incontournable souvenir pour la famille ;NEUVILLE ST VAAST  62 .non pas en FRANCE , mais chez eux , ou le manque d'hommes mets les femmes aux combats ;NEUVILLE ST VAAST  62 .bataillon de femmes dans la police ;NEUVILLE ST VAAST  62 .pour la défense du pays ;NEUVILLE ST VAAST  62 .un de ces visages inconnus , pourtant membre pour la liberté de leur pays ;NEUVILLE ST VAAST  62 .

monument à la  mémoire des soldats  TCHECOSLOVAQUES  tombés aux ouvrages blancs .

Le  9 août 1914 , la communauté TCHECOSLOQUE de PARIS s'engage dans l'armée française ; cette légion a pris naissance dès 1914 dans l' association sportive SOKOL ; 300 hommes partent pour BAYONNE  suivre un entrainement . Ils forment la 1 ère compagnie du 2 ème  régiment de marche du 1 er  régiment  étranger ; ils sont rejoint à  BAYONNE  par des clandestins venus de BOHÊME , MORAVIE et SLOVAQUIE . Le 12 octobre 1914 , ils prêtent serment , le 23 octobre ils partent pour LA CHAMPAGNE . Le premier TCHEQUE tombe le 11 décembre 1914 , son nom :  BREZOVSKI . Puis ils continuent le combat en ARTOIS en MAI . JUIN 1915 . Le porte-drapeau  BEZDICEK  et le lieutenant  DOSTAL sont tués aux ouvrages blancs . Les rares survivants combattent jusqu'en 1918 . La compagnie est fondue avec les autres compagnies : 650  morts , 200 blessés : la légion tchèque a été baptisée " NAZDAR " , ce qui signifie " SALUT " .  herve lemaire  :

face au monument pour les polonais se trouve un carré pour immortaliser les soldats TCHEQUES  dans les combats d' ARTOIS .

c p a  du carré :NEUVILLES  ST  VAAST .photo  du monument en  2010 ;NEUVILLES  ST  VAAST .2010 ;NEUVILLES  ST  VAAST .2010 . les détails sont superbes ;NEUVILLES  ST  VAAST .2010 . il faut revenir sur les traits des personnages , des finesses dans la pierre ;NEUVILLES  ST  VAAST .

2010 . le halle de recueillement ;NEUVILLES  ST  VAAST .2010 . détail du socle de la croix ;NEUVILLES  ST  VAAST . casque ADRIAN et son attribut pour l'armée TCHEQUE ;

NEUVILLES  ST  VAAST .NEUVILLES  ST  VAAST .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

publication de  NAZDAR ;

NEUVILLES  ST  VAAST .

troupe tchéque ;NEUVILLE ST VAAST  62 .

 

 

 

 

 

a suivre

  • 16 votes. Moyenne 3.7 sur 5.